mercredi 19 juillet 2017

KANAKY : 5000 PERSONNES DANS LES RUES DE NOUMÉA À L'APPEL DU R.I.N. ( Rassemblement des Indépendantistes et Nationalistes)

MARCHE DU 19 JUILLET 2017  - CP /NP
Ce 19 Juillet , un peu plus de 5000 personnes étaient dans le rues de Nouméa , pour continuer à réclamer l'inscription automatique des 23 000 kanaks sur la liste référendaire. Beaucoup de prises de paroles pour rappeler l'histoire de ce dossier ,  et d'insister sur la nécessité que les dispositions soient prises afin d'espérer un référendum sincère pour 2018. La sincérité de la liste référendaire apparait en filigrane dans certains propos comme une condition pour le bon déroulement de cette consultation. Le mot boycott a été prononcé , comme d'autres intervenants ont eu le talent de bien expliquer les mécanismes techniques et juridiques, pour permettre au public d'avoir suffisamment d'éléments et d'en faire leur propre appréciation.
La question de l'unité du mouvement nationaliste a également été évoquée à plusieurs reprises, constatant  une absence remarquée des partis politiques  indépendantistes, particulièrement ceux du FLNKS. Les militants étaient là, mais sans l'aval des appareils. Une réalité qui a valu une interpellation du RIN , suite  à l'entrevue avec le haussariat  où la délégation a été reçue par  Mr CABRERA et non le haussaire excusé, car pris par  le problème du porte containers échoué non loin de nos côtes. En effet beaucoup de militants viennent prendre la parole pour parler d'unité, mais qu'en est-il du travail de sensibilisation à faire au sein de chaque parti, pour que l'unité ne soit plus que l'épine dorsale des interventions, mais une réalité .
Les militants et la population se sont mobilisés, c'est tout de même la note positive à retenir de cette journée , qui malgré tout aura encore fait écho dans les rues de la capitale , d'un problème qui reste crucial pour le peuple kanak : la possibilité pour tous les kanaks de participer au premier référendum d'auto détermination.

NB : certains intervenants ont fait allusion aux propos tenus par l'actuel président français lors de sa campagne présidentielle : " la colonisation est un crime contre l'humanité", malheureusement certains propos tenus récemment par ce même président lors de la dernière rencontre du G20 , démontre plutôt une autre posture, pratiquement contradictoire , s'agissant de l'Afrique .. A lire : source:http://afrik-inform.com/index.php/fr/politiques/812-france-natalite-en-afrique-explosif-un-camerounais-ancien-camarade-de-macron-lui-repond

Publication : 19 juillet 2017

vendredi 14 juillet 2017

KANAKY : DES INFOS PEU CONNUES DE TOUS !!!!

cp : extrait revue "UFC"
 Depuis de nombreuses années , des alertes ont été diffusées par tous les médias pour avertir des dangers d'une surconsommation des boissons sucrées , mais en vain. Chaque année aussi les autorités sanitaires du pays, déplorent  le nombre de diabétiques ou encore l'obésité . Pour faire une petite actu de ce 14 juillet , Naku press publie ici un tableau de correspondance en taux de sucre pour un verre ou une canette des boissons trop souvent ,voire omniprésentes  dans les repas. A chacun de prendre conscience et d'agir en conséquence, surtout par les temps qui courent !!! . La CAFAT en difficulté, les finances publiques qui continuent à diminuer , si chacun faisait l'effort de prendre soin de ces petites recommandations, ce sera toujours des consultations en moins, et des lits d'hôpital de libre.  Les commerçants eux seront toujours là pour offrir la canette, mais c'est à chacun d'intégrer à tout moment ce tableau , pour se dire non et refuser de dépenser 150 f pour ingurgiter en un rien de temps l'équivalent de 6 morceaux de sucre !!! …
Alors qu'une orange ou un morceau de papaye est nettement plus riche et surtout naturel , et surtout pas les 6 morceaux de sucre !!! En disant non aux boissons sucrées, je fais un geste pour ma santé mais aussi  pour contribuer à la réduction des factures de la santé du pays …

Le petit billet de Naku press : publication du 14 juillet 2017

mardi 11 juillet 2017

KANAKY : OUPS UN GRAIN DE SABLE DANS LA MACHINE !!!!

Dans une semaine cela ferait un mois que dans le pays, on a acté l'élection des deux députés Calédonie ensemble, que l'on a aussi acté les propos presque méprisants du candidat CE de la deuxième circonscription dans le débat avec le candidat indépendantiste… On dirait que la devise du pays, n'a plus d'écho , tout d'un coup … Bref. A l'heure où tout le monde compte les jours pour savoir qui sera au perchoir au congrès , après les commentaires des uns et des autres sur une répercussion éventuelle de    la plate forme ( conclue entre les deux tours des législatives entre les partis de droite) , un des candidats aux législatives , Mr MILLARD ,  a glissé un grain de sable dans la machine !!!! Il a déposé deux recours devant le conseil constitutionnel pour demander l'annulation des élections des Philippe au carré !!! . Mince cela va freiner l'élan de la démission de Dunoyer du gouvernement et pire d'après les dires de la presse : il semblerait que ces recours ont un effet suspensif , donc à quand le verdict du conseil constitutionnel ????
Attendons de voir la véracité de cette information , suspensive ou pas , cela nous laisse le droit de se poser la question de l'opportunité de ces recours … Par les temps qui courent , tous les agissements sont à questionner …. Enfin , peut être que le bon sens parisien va trancher rapidement sur la question qui sait …. A l'heure où les finances sont à la barre à Paris, espérons qu'ils auront une petite place pour penser à ce bout de caillou à l'autre bout du monde !!

Il y a déjà des missionnaires à Paris, une délégation UNI menée par Paul NEAOUTYINE entame une tournée à Paris, pour renouer les contacts avec les nouveaux arrivés dans les méandres de l'Elysée, et de Matignon. La presse de ce matin fait état en entre filet dans l'article relatant cette tournée Parisienne , de propos assez tranchés vis à vis du député de la deuxième circonscription, et UNI va même jusqu'à poser les premiers "versets" d'une bilatérale.. Se réclamant de la mise en application de l'Accord de Nouméa, on pourrait croire que Uni , considère que ceux qui prennent le pouvoir dans le pays, n'étaient pas signataire de cet accord politique ou ….. tout simplement UNI prend le devant et surfe sur des positions qui ont été avancé par d'autres composantes du Front …. Toujours est-il qu'il faut retenir  , qu'il y a un nouveau pas dans les discussions devant occuper la scène politique locale avant le référendum .  Question : bilatérale pour un nouvel accord, ou ….. Les nouvelles des prochains jours nous diront peut être un peu plus…… Un peuple ne peut  pas se laisser méprisé chez lui……

Publication : Naku press du 12 juin 2017


lundi 26 juin 2017

POUR UN EFFET DE LUMIERE !!!! et UN TEMPS DE PAUSE .. ...

Un endroit , un espace … ( cp/NP)
Quand la nature par les premiers rayons du soleil le matin , se glissant au travers des louvres , nous offre un effet de lumière !!!!
C'était une petite parenthèse , une pause avant la prochaine publication …



Mangrove du Sud de la grande terre ( cp/np)


La mangrove ,le filtre naturel pour la protection de l'écosystème …. Protégeons les , des différentes espèces, celle -ci donne des belles fleurs blanches qui font le bonheur des abeilles ….
Un temps de pause pour se rendre compte des oeuvres de la nature, ce monde qui vit selon ses règles , son calendrier , et son rythme ….




Un temps pour soi, un temps pour respirer , ô combien ce temps est précieux .
Ce n'est qu'un petit courant d'air , pour dire qu'il ne faut pas oublier de vivre…….

A ceux qui aspirent  à des moments de lâcher prise …
Publication  du 26 juin 2017


dimanche 25 juin 2017

KANAKY : UNE BAISSE PROGRESSIVE DES TRANSFERTS DE L'ETAT.

(cp:NP)

Dans les Nouvelles calédoniennes de ce matin ( lundi 26 juin 2017) l'extrait du rapport  2016 de l'IEOM  en ligne d'ailleurs depuis Jeudi , fait état d'une baisse progressive des transferts de l'Etat vers la Calédonie. Dégradation des finances publiques oblige !!! . Certains leaders de la classe politique locale ont pris le pli de cette information, en insistant plus sur la nécessité de créer les conditions pour encourager l'investissement dans le pays. Ce n'est rien d'autre que le message que les  indépendantistes tente de faire comprendre depuis la défense du concept de rééquilibrage , qui certes devait d'abord répondre à une préoccupation politique, mais en conséquences de cela, c'est en même temps permettre aux investisseurs de sonder de nouveaux marchés dans le pays.
"Le lent déclin des versements de l'Etat" c'est le titre de l'article paru dans les Nouvelles calédoniennes de ce matin. 117 Miilliards c'est le montant net des versements de l'Etat en Nouvelle Calédonie en 2015. En 2017 , cela devrait remonter à 119 milliards selon les estimations de l'IEOM.
Peut être que pour une bonne compréhension de ce qui se dit autour de ces transferts , il faudrait que l'on retrouve la différence entre les 117 Milliards, et les 160 Milliards annoncés.  A mentionner malgré tout qu'il y a quelques années de cela , ces transferts étaient d'un montant de 155 Milliards en 2011. 

Un dossier à suivre …
Publication : 26 juin 2017

jeudi 22 juin 2017

KANAKY : LES INDEPENDANTISTES N'ONT PAS ETE AU RENDEZ VOUS DES LEGISLATIVES !!


Le résultat du deuxième tour des législatives, a quelque part prouvé que les indépendantistes n'étaient pas au rendez vous, le candidat de UNI ( Union nationale pour l'indépendance)  Mr MAPOU Louis , n'a pas pu être élu, pour porter la parole indépendantiste dans la plus haute sphère de l'état français. Que s'est il passé?  Un fort taux d'abstention au premier tour et juste une légère hausse pour le deuxième tour , les calédoniens ont préféré vaquer à leurs occupations que d'aller voter.  Une observation sur les chiffres sans vraiment rentrer dans les détails démontre que dans la deuxième circonscription les deux candidats en lice : Gomes et Mapou n'ont pas fait le plein de leur voix. Pour l'indépendantiste, force est de constater , malgré tout que dans les communes indépendantistes les gens se sont mobilisés mais pas assez pour atteindre les voix attribués au candidat indépendantiste en 2012. Pour le candidat GOMES , alors que lui même en 2012 totalisait dans la deuxième circonscription 28 000 voix cette fois ci ce sera avec les voix des autres candidats loyalistes éliminés à l'issue du 1er tour, qu'il sera élu. 

Dans le camp indépendantiste, effectivement le candidat était d'abord celui de Uni et non du FLNKS et des autres nationalistes , qui eux avaient décidé de ne plus participer à ces élections franco françaises ou encore de se consacrer aux préparatifs de 2018.  Pour le deuxième tour , l'UC a bougé par la voix de son président qui a appelé à voter pour le candidat indépendantiste , mais pas suivi par le bureau exécutif du mouvement , une cacophonie qui a valu une mobilisation mitigée ( malgré tout) du terrain , pour aller voter ce dimanche 18 juin .  Le RIN ( le rassemblement des Indépendantistes ) conviait les militants et sympathisants ce dimanche 18 juin , à une journée festive  destinée à récolter des fonds pour le mouvement.  De quoi s'inquiéter pour savoir comment recoller les morceaux  !!! Comme le titre de la pièce de théâtre qui passe actuellement au Centre Culturel Tjibaou : " en politique on est mal barré"

Bref, nous connaissons désormais les résultats ce sont au final deux candidats de Calédonie Ensemble ( un des partis loyalistes du pays , qui sont élus députés. Le report des voix des autres partis loyalistes ne s'est pas fait gratuitement puisque juste avant le scrutin il y a un accord signé  entre au moins 4 composantes : RUMP , CE, UCF et Tous calédoniens . Cet accord va certainement influé sur la composition des groupes politiques au congrès , au prochain renouvellement du bureau ( fin Juin /début  Juillet ) et aussi à la composition du prochain gouvernement. L'actuel devrait chuter , du fait de l'élection de Mr DUNOYER  , qui est aussi membre du gouvernement, du fait du non cumul des mandats. Le suivant de la liste étant Mr GOMES lui même élu dans la deuxième circonscription , donc dans l'impossibilité aussi de cumul de mandat,  le gouvernement  , mécaniquement  devra tomber dans les prochains jours, certainement après le renouvellement du bureau du congrès.

Côté indépendantiste , beaucoup d'interrogations, feront ils une seule liste pour l'élection des membres du gouvernement ( pour rappel : actuellement  au gouvernement les indépendantistes totalisent 5 ministres)  ?  Est ce que les deux groupes UNI et UC FLNKS et nationalistes continueront-ils à exister , ou vont-ils se fusionner ? Tout est question d'analyse des rapports de force , et de stratégie face à cette nouvel accord entre les partis loyalistes. 

Sonia BACKES ex UCF , elle , candidate en lice dans la première circonscription face à Mr DUNOYER ,  n'a pas été contacté pour cet accord d'avant le deuxième scrutin,  et va peut être constituer un groupe au congrès avec des élus loyalistes ne partageant pas l'idée de cet accord qualifié comme plus une entente pour des postes.

La Calédonie se trouve donc dans un contexte où il devra voter un nouveau président du congrès et dans la foulée un nouveau président de son gouvernement. Avec tout ce que nous venons d'évoquer , d'ici fin Juillet on risque d'avoir un nouveau paysage politique, simplement parce que l'on aura bouger certains "dés" afin de remercier le crédit des voix.  N'oublions pas qu'il y'a aussi les sénatoriales qui arrivent prochainement et les élections provinciales de 2019 qui ont du certainement conditionné  les négociations . 

Naku press vous donne rendez vous dans les prochains jours pour la suite de ce feuilleton qui n'est qu'à ses premières épisodes.


           ( Tapa tongien : CP - Naku press  Avril 2017)
Publication Admin du Blog : le 22 juin 2017

vendredi 12 mai 2017

KANAKY : QUAND LE PREMIER SONDAGE S'INVITE DANS LE DEBAT SUR L AVENIR INSTITUTIONNEL DU PAYS


Au lendemain des présidentielles françaises, et à l'aube des prochaines législatives et encore à  1 an et quelques mois du référendum de 2018 , après les discours , les sondages rentrent dans la danse. 
Le scoop de Calédonia , dans son édition spéciale de ce vendredi 12 Mai 2017 , la 2ème chaine de télévision du pays affiche les résultats d'un premier sondage sur le référendum de 2018 .  Sur un échantillon de 900 personnes, 500 ont bien voulu répondre à la question posée , et il en ressort une tendance qui confirme celle constatée au travers des résultats des différentes consultations internes au pays. 54%  contre , 24,4% pour et 21,4% d'indécis , sont les résultats de ce premier sondage. Jusqu'à présent dans les discours c'était du maxi : 60% contre et 40% pour.

De ces premiers chiffres , une fenêtre analytique démontre que l'électorat rural des deux provinces Iles et Nord reste majoritairement pour l'indépendance , et le grand Sud brille avec 63% contre l'indépendance.  Voilà des données pour confirmer qu'il y a encore beaucoup à faire dans la province Sud, là où plus de 75% de la population du pays, c'est aussi un milieu urbain avec le brassage de toutes les ethnies vivant dans le pays. Un terrain intéressant, mais aussi , il invite à un travail intense d'information avec d'autres moyens , sachant qu'il s'agit là d'un public adepte aux moyens modernes de communication et au fait des nouvelles contraintes de la vie en milieu urbain. Donc un contexte bien différent de celui vécu par ceux vivant dans les tribus. 

Les invités de Calédonia à cette édition spéciale : Victor TUTUGORO  ( pour les indépendantistes) , Gael YANNO et Philippe MICHEL pour les non indépendantistes, enfin un premier débat autour de données "objectives" pour ce premier sondage. Chacun a défendu sa vision, mais il reste que la préoccupation est bien celle qu'est ce que l'on fait pour le lendemain : comment fait- on pour que le résultat soit accepté par tous, quel sera l'avenir de ceux qui n'auront pas pu voter pour le référendum - deviendront-ils de véritables citoyens du pays,  est ce que les retraités continueront à toucher leur retraite ? Bref et on en revient à la question à laquelle personne n'a vraiment répondu jusqu'à ce jour. Des orientations ou des pistes de réflexions sont énoncées par les uns et les autres , mais le grain de sable reste , celui de l'accession à la pleine souveraineté  du pays pour un statut international . Certains l'expriment par la problématique de la prise en charge des compétences régaliennes,  et d'autres par la question qui fâches , la participation de l'ensemble des kanaks ( colonisés) à la consultation sur l'avenir  du pays …. 


C''était le petit billet de Naku press….

Naku press : Mise en ligne le 13 mai 2017