mercredi 27 juin 2012

Lu dans les Nouvelles Calédoniennes du lundi 25 juin 2012, suite à la coordination générale de la DUS du 23 06 2012

Coordination Générale de la DUS - samedi 23 juin 2012 à l'Eau Vive - Faubourg B - Nouméa - « Aux provinciales ce sera différent »


Réunie en coordination générale à Nouméa, la Dynamik unitaire sud, créée le 5 novembre 2011, travaille également pour l’unité des partis indépendantistes.Elle a décidé d’organiser une assemblée générale de la Dynamik FLN sud le 21 juillet, soit au Mont-Dore soit à Moindou, avec le Parti travailliste, pour pouvoir discuter avec les autres composantes du FLNKS.
« Nous ne sommes pas encore acceptés pleinement dans les grandes réunions du FLNKS, mais nous devons engager des discussions pour en être et ce dès juillet », explique Sylvain Pabouty.
Côté bilan des législatives, la DUS estime aussi qu’il y a une radicalisation de l’électorat. « Nous voyons bien que la démarche engagée, les discussions entre loyalistes et indépendantistes ont été condamnées par Calédonie ensemble. Cela montre qu’il y a une frange très conservatrice qui ne souhaite pas que les choses changent, mais pour nous cette majorité n’est valable que pour les législatives. Aux provinciales, les choses sont différentes avec un électorat différent. »

lundi 25 juin 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA DYNAMIK UNITAIRE SUD




La Dynamik Unitaire Sud (DUS) réunie en coordination générale ce samedi 23/06/2012 a pris le temps de discuter de son fonctionnement interne, de ses activités, d’échanger sur les informations venant des institutions (Province, Congrès et Gouvernement).

La DUS en coordination générale : samedi 23/06/2012
Dans un deuxième temps, la Dynamik Unitaire Sud (DUS) a procédé au bilan des élections législatives. L’appréciation des militants a porté essentiellement sur les chiffres pour constater un fort taux d’abstention non négligeable sur l’ensemble du pays ; et pour revenir sur le camp indépendantiste, la Dynamik Unitaire Sud (DUS) prend acte une fois de plus que la  démarche unitaire renforce et mobilise malgré la défaite du candidat indépendantiste, Jean Pierre DJAIWE, dans la deuxième circonscription. La Dynamik Unitaire Sud (DUS) souhaite que cet élan d’unité du mouvement nationaliste soit maintenu jusqu’en 2014. La Dynamik Unitaire Sud (DUS)  réaffirme même qu’il s’agit là d’un impératif.

Sur les discours qui ont jalonné toute la campagne des deux tours, la Dynamik Unitaire Sud (DUS) note qu’à deux ans de 2014, Calédonie Ensemble a fait le choix de faire campagne sur des sujets sensibles tels la levée du drapeau kanak, l’indépendance, l’élection d’un président kanak indépendantiste au Congrès. Une campagne conçue pour servir toute une population conservatrice et anti-kanak de la population vivant surtout dans le Grand Nouméa dont une frange ayant une méconnaissance de l’essence même des concessions, des compromis qui ont jalonné toute l’histoire de ce pays. D’autant plus que le corps électoral sollicité pour ces élections, est celui n’ayant seulement que 6 mois de résidence au minimum dans le pays.

La Dynamik Unitaire Sud (DUS) appelle donc à la vigilance quant aux tentatives de radicalisation orchestrées par une Calédonie Ensemble, prête à tout pour conquérir le pouvoir. La Dynamik Unitaire Sud (DUS) compte apporter réellement sa contribution au travail de terrain en vue de créer un rapport de force favorable à la mouvance nationaliste pour 2014. 

Naku press : mise en ligne le 25/06/2012 à 20h00

jeudi 14 juin 2012

ELECTIONS LEGISLATIVES / LE FLNKS EN MEETING CE SOIR A PAITA. DES RAPPELS, DES AFFIRMATIONS, des perspectives …



Jean Pierre DJIAIWE et Caroline Machoro

Plus de 500 personnes étaient au rendez vous ce jeudi soir au Dock socio culturel de Paita (une commune située non loin de Nouméa la capitale du pays). Un parterre de militants, une table avec des visages qui rappellent l’histoire de tout le chemin parcouru par le mouvement nationaliste kanak, c’est le décor que l’on pouvait retenir du rendez vous de ce soir.

Parti de libération kanak ( Palika)
Union Calédonienne ( UC)
Outre les partis du FRONT, les invités présents ce soir : le Parti travailliste, la Dynamik Unitaire Sud, et la ligue des droits de l’homme. Dans la salle on aura noté aussi  la présence des militants syndicalistes de l’USTKE, du CNTP et du SLUA. Les orateurs ont à tour de rôle rappeler les raisons de la participation du mouvement nationaliste à ces élections législatives, en arguant à la fois l’histoire du peuple kanak, les dossiers ouverts par les différents dispositifs acquis par le mouvement nationaliste, parlant des accords de Matignon /Oudinot et de Nouméa.  Tout cela pour rappeler qu’il y a encore du chemin à faire.  Certains orateurs ont voulu rappeler que seul le mouvement indépendantiste a un véritable projet pour l’avenir de ce pays, le projet de l’accession à la pleine souveraineté.  Cette pleine souveraineté dont nous avons les moyens pour le financement, et de rappeler les différentes initiatives qui ont été réfléchies dans ce sens: fabriquer de la valeur ajoutée à réinjecter dans le budget du pays. Le combat du peuple est un combat noble, certains orateurs ont comparé la dynamique qui l’anime   à une force tranquille. Et bien évidemment, la guerre des chiffres pour quand même évoquer cet impératif qu’est le rapport de force numérique à décrocher pour dimanche.  Et enfin face à une campagne animée par des propos arrogants du candidat de droite,  le FLNKS ne fera que parler de ses acquis, et de ce qu’il prévoit pour l’avenir de ce pays. D’ailleurs l’attente du terrain est bien là, nous avons parlé d’un pays nouveau, quels sont ses contours, - il faut maintenant réfléchir à un véritable projet de constitution, au même titre que tous les mouvements de libération qui ont eu à revendiquer la dignité de leur peuple. C’est ainsi défini le travail qui est devant nous. Et pour conclure c’est l’arme du bulletin de vote qui est de nouveau rappeler simplement pour interpeller la jeunesse présent aussi à ce meeting.

L’espoir qui plane ce soir, c’est que cette unité affichée lors de ces élections soit le début d’une nouvelle page  à l’aube des grandes échéances pour l’avenir de notre pays. La spontanéité d’un peuple colonisé est une force qui continuera à être l’imprévisible pour ceux qui croient à la seule logique cartésienne.

Il est parfois des sons qui traversent le temps, que les échos puissent accompagner les efforts du moment  pour avancer d’un pas dans cette longue marche !!!!
Dynamik Unitaire Sud ( DUS)

Union progressiste mélanésienne ( UPM)




 Naku press : Mise en ligne le 14/06/2012 à 22h56

lundi 11 juin 2012

La DUS et le soutien aux candidats FLNKS pour le second tour des législatives


Nouméa, le 11 juin 2012
Communiqué de presse sur le second tour des élections législatives

Le premier tour des législatives du dimanche 10 juin 2012 a donné les résultats suivants: dans la seconde circonscription, en duel, Philippe Gomès, candidat de Calédonie Ensemble et Jean Pierre Djaiwé, candidat du FLNKS et dans la première, entre Sonia Lagarde, candidate de Calédonie Ensemble et Gaël Yanno, candidat du RUMP, député sortant.

Afin de respecter l’esprit de l’Accord de Nouméa, la Dynamik Unitaire Sud (DUS) considère qu’il est important que l’ensemble des sensibilités politiques du Pays soit représenté à l’Assemblée Nationale.

Jean Pierre Djaiwé et Caroline Machoro, sa suppléante, portent une légitimité et un projet de société qui, malgré un conservatisme politique acharné, a beaucoup bénéficié à l’ensemble des citoyens du pays.

La Dynamik Unitaire Sud (DUS) appelle l’ensemble des citoyens de la seconde circonscription, notamment ceux qui se sont abstenus au premier tour, à voter massivement pour Jean Pierre Djaiwé et Caroline Machoro, candidats du FLNKS.

S’agissant de la première circonscription, entre deux candidats qui prônent ensemble le conservatisme, le reflexe sécuritaire et la stigmatisation d’une grande partie de la population, notamment kanak et océanienne, la Dynamik Unitaire Sud (DUS) ne peut que prôner l’abstention.



Pour la DUS

Sylvain BOIGUIVIE





samedi 9 juin 2012

La DUS et le sentiment d'insécurité

COMMUNIQUE DE PRESSE

Faisant référence à l'article paru dans les nouvelles calédoniennes du 23 mai 2012 page 10,

La Dynamik Unitaire Sud (DUS) dénonce avec fermeté la pétition qui circule actuellement sur les comptoirs des boutiques de Magenta dont le but est de chasser hors de leur quartier les personnes sans domicile qui y circulent en quête de nourriture périmée, jetée à la poubelle.

La DUS considère que ces personnes sont d’abord victimes d’une société qui, parfois, oublie la dimension humaine dans son développement.

Cet état d'esprit n'est pas sans rappeler les moments sombres de l'indigénat où les kanak n'avaient pas "droit de cité" dans la ville de Nouméa, et très récemment, la proposition du député sortant, Gaël YANNO, d’instaurer un couvre feu pour les enfants de moins de 13 ans…

La DUS s'appuie sur les droits fondamentaux de la personne humaine de pouvoir circuler librement, de se tenir devant une boutique ou de s'asseoir sur un trottoir comme bon lui semble.

La DUS attire l'attention des pouvoirs publics sur l'argument insécuritaire avancé par les commanditaires de la pétition, alors que la motivation principale reste avant tout commerciale «ne pas ternir l'image de leur commerce...»

Dans ce cas de figure qui est vraiment en danger ? L'argent ou les personnes en souffrance ?

La DUS, tout en restant vigilante, invite l'Etat français, la Mairie de Nouméa et le gouvernement du Pays et les autoritaires coutumières concernées à prendre toutes les mesures d'urgence en vue de sécuriser les personnes dont des femmes en mal de logement et de sécurité alimentaire dans notre Pays.

Pour la DUS
Boiguivie Sylvain

Recapitulons avant d'aller voter...

On recapitule au moment où on doit voter des positions des différents partis indépendantistes: l'UC, le PALIKA, le RDO et l'UPM soutiennent totalement les candidats du FLNKS (évidemment), à savoir Jean PierreDjaiwé et Robert Xowie, respectivement dans la 1e et la 2e circonscriptions; la Dynamik Unitaire Sud (DUS) prône un soutien aux mêmes candidats avec tout de même un regret sur la manière du BP FLNKS pour les désigner; Pour le PT, c'est un libre choix qui est opté car comme pour les autres formations nationalistes, il n'a pas été concerté dans l'affaire et pourtant, il avait dès le départ déclaré qu'il ne présentait pas de candidat pour favoriser des candidats unitaires. On peut noter tout de même que le libre choix dans la 2e circonscription, c'est une manière indirecte pour appeler à voter pour les candidats FLNKS... D'ailleurs, sa coordination Nord Est du PT l'a dit tout haut cette pensée.... S'agissant du LKS: la consigne est de voter le FLNKS dans la 2e circonscription et d'opter pour un libre choix dans la 1e. Le Grand chef de Guahma avait quelques griefs vis à vis du FLNKS ou de l'UC pour certains dossiers, notamment des îles.


Le tour est fait. Ah, non ! La FCCI mais je ne sais pas si cela vaut le coup de s'attarder la dessus; d'ailleurs, quelle est leur position ?