dimanche 25 janvier 2015

FIDJI : 700 000 visiteurs en 2014 , une politique touristique en plein essor .

Des australiens , des chinois, des kiwi , ce sont les principaux visiteurs de cet archipel de l'Océanie et de la Mélanésie. Classé par une revue américaine comme la première destination mondiale de l'Océanie, Fidji ne peut qu'être fier de cette situation et confirme bien le tourisme parmi les postes importants de ses entrées budgétaires. Ce n'est pas une nouveauté, les médias de la région ont suffisamment fait l'écho de cette situation du tourisme  au Fidji, mais pour un archipel du Pacifique , 700 000 visiteurs est un exploit à saluer. Hier vivement critiqué pour un régime politique qualifié de dictature à la mode Bainimarama, aujourd'hui les choses nous rendent à l'évidence  pour dire qu'il y a malgré tout du monde qui vienne dans le pays .. Les peuples de la Mélanésie continueront  à démontrer aux yeux du monde entier de quoi ils sont capables.

Naku press vous renvoie sur sa page : "LES BRUITS DE LA REGION" pour partager un extrait de l'édition de Flash d'Océanie du 25 janvier 2015 ..; Bonne lecture.

Naku press : Mise en ligne le 26 janvier 2015

mercredi 21 janvier 2015

VOH : LA GESTION DES DECHETS FAIT TACHE AU COEUR DE LA COMMUNE

La Calédonie est une île une raison de plus pour que tout le monde prenne soin de l'environnement . C'est dire une évidence, dans la presse quotidienne il y a toujours une page pour sensibiliser l'opinion sur la fragilité de notre environnement naturel d'où la nécessité d'y prendre soin à  l'échelle du foyer, mais surtout et aussi au niveau des collectivités. Naku press prend le relais de la diffusion d'un courrier concernant la situation dégradante du dépotoir de la commune de Voh ( située à juste quelques dizaines de km de l'usine du nord) , et surtout que la commune est connue pour "son coeur de Voh" ce site devenu touristique. Si la mangrove vient à être polluée , ce site viendra à perdre toute sa beauté , comme la nature  sait l'offrir . Bonne lecture …. C'est sur la page : " L'ACTU DE NAKU PRESS"

 NAKU PRESS : mise en ligne le 21 Janvier 2015

LA CHRONIQUE DE NAKU PRESS

( crédit photo : NP)
Ce premier mois de l'année est bien animé à la fois par ce qui se passe au delà de notre barrière de corail , et dans le pays c'est la crise institutionnelle avec un gouvernement sans président , qui continue à hanter la préoccupation des calédoniens. Un moment l'opinion était braquée sur l'affaire de l'attentat dans les locaux de Charlie HEBDO, mais très vite on est revenu dans le pays. La droite continue le bras de fer entre Calédonie Ensemble et le FPU, est les indépendantistes eux cherchent une solution pour sortir de cette situation de blocage par le haut. La presse annonce que "Wamytan" a un plan , oui en tant qu'indépendantiste , il ne peut qu'adopter cette posture, il ne va pas attendre que la France règle le problème . La France a , déjà donné sa parole : c'est aux calédoniens de trouver la solution. Alors que pendant ce temps là , Gomes est déjà en train de traverser les couloirs parisiens pour quémander une solution possible , du moins surtout  ce qu'il espère lui : la dissolution du congrès. Le Haussaire dans le quotidien local de ce jour ( les Nouvelles Calédoniennes) confirme que les conditions ne sont pas réunies pour dissoudre  le congrès. Celui -ci continue à travailler la position de l'Etat : continuer à essayer de faire rapprocher les positions des uns et des autres , pour aller , il a employé un nouveau concept : un référendum consensuel. ( on remarquera en passant une évolution dans la terminologie : on est parti d'un référendum couperet , un référendum éclairé , et maintenant nous sommes dans la cohésion - on finira par y arriver …)
De cette démarche, il convoque déjà demain Jeudi 21 janvier 2015 le gouvernement pour certainement tenter de trouver un terrain d'entente entre les protagonistes . Mais aux dernières news des couloirs du gouvernement , c'est qu'à la réunion d'hier ( mardi ) le feu allumé depuis le 17 décembre est loin d'être éteint. Espérons que la nuit portera conseil. Si demain il y a échec que fait-on ?

Outre ce sujet latent , dans le pays sur le sujet Nickel deux points à retenir : le 2ème four de l'usine de Koniambo  a été mis en marche pour pallier à la défaillance du four numéro 1 endommagé récemment par une coulée de métal. La production espérée pour cette année est de 40 000 tonnes. Le travail reprend donc sur Vavouto. Toujours sur le nickel : le FLNKS s'est réuni en bureau politique élargi ce week end dans la tribu de Gamai ( situé dans la commune de Kaala Gomen ) , et les composantes du Front , se sont entendues sur une doctrine Nickel avec comme point prédominant : l'acquisition de 51% des parts dans le capital de la SLN ,  mais une doctrine qui sera validée au prochain congrès prévu pour le 7 Février prochain normalement ici dans le sud du pays. Et enfin pour rester dans l'actualité économique : hier dans sa séance hebdomadaire , le gouvernement a voté une augmentation de 0,6% du SMIG  et du SMAG. Et la compagnie international ( Air câlin) par la voix de son directeur a annoncé les discussions en cours pour finaliser une nouvelle destination , celle de LOS Angeles via Papeete. Espérons que cette nouvelle initiative viendra conforter les comptes de la compagnie.
C'était un petit tour d'horizon en attendant espérons-le de bonnes nouvelles dans les prochains jours et semaines.
Naku press : Mise en ligne le 21 janvier 2015

dimanche 18 janvier 2015

FLASH INFO : TONGA naissance d'une nouvelle île…..

Quand la nature se décide d'ajouter une île supplémentaire, l'humain , et notamment les scientifiques n'ont plus qu'à confirmer les choses. C'est l'évènement de ce week end , samedi 18 janvier 2015 à quelques kilomètres au nord de Nuku' alofa ,   une île fait petit à petit surface . 2km de long sur 1km de large , ce sont les premières données quant à sa taille physique .. Naku press vous renvoie sur sa page : "LES BRUITS DE LA REGION" pour apprécier l'histoire de cette naissance …. Une naissance qui a fait parlé d'elle dans la région et notamment dans le trafic aérien… Bonne lecture

Naku press : Mise en ligne le 19 janvier 2015

mercredi 7 janvier 2015

PARIS : L EMOTION , L'ATTENTAT CONTRE CHARLIE HEBDO , UNE CONFERENCE DE REDACTION QUI TOURNE AU DRAME

Depuis toute la nuit sur les réseaux sociaux , on cherchait  pourquoi ce titre :" Je suis Charlie". Les choses se précisent au fil des heures : en fait c'est la rédaction de Charlie HEBDO , qui a été attaquée par des terroristes. Une conférence de rédaction qui a tourné au drame, les signatures historiques de Charlie Hebdo ont été tués , au total 8 journalistes, un invité de la rédaction et un policier. Les terroristes  se revendiquent d'Al QAIDA.

On sait que Charlie HEBDO était sous surveillance depuis 2006 , pour avoir publié des caricatures qui gênent énormément les islamistes. Défaillance de cette surveillance , peut être mais à l'heure qu'il est, c'est plutôt un sentiment de stupeur, car cet évènement laisse voir la capacité de tuer avec un sang froid, c'est ce calme qui ressort de nombreux témoignages recueillis sur place.  Un comportement qui appelle à la fois émotion, mais aussi une forte détermination des autorités françaises pour dire non à la barbarie.

C'est d'autant plus frappant , que c'est la presse qui est touchée. Cette presse a peut être été trop précise dans sa cible , qu'en même temps elle devait faire objet un jour de représailles. Elle a même choisi sur certains dossiers , l'angle de l'investigation. Quand ce sont les armes qui parlent c'est dire combien ces nouveaux courants d'idées propagés au niveau de la planète via  internet , sont puissants, pour arriver à pénétrer jusqu'à s'inviter avec des kalashnikov au sein d'une conférence de rédaction.

Derrière cet évènement, la question qui reste posée, pourquoi une telle barbarie contre des journalistes, des leaders d'opinions ? On se souvient que ces dernières années, on ne compte plus le nombre de journalistes qui sont soit décapités, tués certes dans les pays en guerre, mais c'est dire combien la diffusion de l'information , gêne et doit être anéanti, parce ce qu'il est temps d'imposer une forme de dictature au niveau mondial.

Naku press,  la petite feuille  de cocotier, adresse ici ses condoléances aux familles de ces journalistes tués pour leur courage de dire les choses . On terminera cette publication par une citation connue d'ailleurs mais que Stéphane CHARBONNIER un des journalistes qui a trouvé la mort dans cet attentat  s'est donné comme devise : il vaut mieux mourir debout que vivre à genoux".

Naku press : Mise en ligne le  8 janvier 2015

lundi 5 janvier 2015

DANS LES COULISSES : des propos qui rasent les paquerettes....

Il est parfois difficile pour un leader de se retenir quand le taux d'adrénaline atteint un certain niveau . Un cas s'est présenté au congrès à la suite de l'élection des membres du gouvernement. Normal il fait chaud , les fontaines d'eau fraîches dans les couloirs du congrès  ne suffisent plus pour apaiser les ardeurs. RDV sur la page : "LES COULISSES DE L INFO" pour cette fois-ci juste un petit commentaire, Naku press refusant de diffuser texto , les propos en question .

Naku press : Mise en ligne le 05 janvier 2015

LA CHRONIQUE DE NAKU PRESS


Le long week end du jour de l'an est passé. Sur les médias tout le monde a émis des voeux mais personne n'a été épargné de l'actu du moment , l'élection du nouveau gouvernement qui n'a toujours pas de président jusqu'à ce jour. Le Haussaire lui a respecté le calendrier puisqu'il a convoqué les membres nouvellement élus le jour même pour procéder à la nomination du président. Maintenant tout le monde attend , puisque finalement l'ancien gouvernement , à défaut d'un nouveau président , doit continuer à gérer les affaires courantes. Certes c'est une situation qui peut durer des semaines voire même des mois. Mais qui a vraiment intérêt à faire perdurer une telle situation ? 

Alors durant ce long week end par les ondes on a eu droit à des commentaires concernant le dernier vote du congrès sur les 3 impôts , la démission du gouvernement  à savoir des commentaires sur l'attitude de Calédonie Ensemble, etc...
Ce que l'on retiendra de tout cela , c'est que les différentes formations politiques de droite ont décidé de rester campées sur leur positions, avançant chacun un argumentaire allant d'un refus catégorique de tout soutien des votes indépendantistes, les jeux d'alliances qui étaient faites à l'époque du Contrat de Gouvernance solidaire ( CGS) frôlant le " s'il n'y a pas moi tu ne serais pas  sur  tel perchoir "  sachant qu'il n'y a aucune majorité absolue. Bref la situation semble bloquée. Calédonie Ensemble par la voix de son leader , Philippe GOMES, parle même de faire dissoudre le congrès , de retourner consulter le peuple. 

Des militants nationalistes kanaks attendant l'arrivée de la grande délégation de droite (CP -NP)
Ce qui est sûr c'est que pour ne pas perdre de sa crédibilité auprès de son électorat , Calédonie Ensemble aurait intérêt à ce qu'il y ait un changement de situation, sinon tout le monde se poserait la question, à quoi cela a servi ? Donc si les textes le permettent on pourrait penser que Calédonie Ensemble ferait tout pour faire tomber le congrès. Cette procédure ne peut être déclencher que par le Haussaire, les assemblées locales ne seront consultées que pour avis , mais la demande sera par la suite envoyé au conseil des ministres pour décision. Pour l'autre issue possible c'est celle de faire démissionner la liste Calédonie Ensemble de la Province Sud, mais question : est ce que cela entrainera  la dissolution de l'Assemblée de la Province Sud , ou que les électeurs seront rappelés pour des élections partielles ? Mais ce faisant est ce que Calédonie Ensemble a la garantie qu'il retrouvera le même nombre de sièges ?

Côté indépendantiste : on relèvera quelques divergences dans les explications de vote concernant les 3 impôts : le Groupe Uni qui considère cela comme un premier pas à faire , pour être conforme aux orientations proposées lors de la dernière conférence économique et sociale, et le Groupe UC FLNKS et nationalistes qui s'est abstenu , arguant le fait qu'il s'agit de réformettes- alors que les propositions faites par l'expert  LIEB qui avait été missionné pour proposer des mesures de modernisation du système fiscal calédonien, allaient plus loin que ces  réformettes à l'exemple de l'IRVM qui devait être intégré dans l'assiette de l' IRPP. Bref donc deux positionnements qui donnent peut être une différence d'appréciation des dossiers.
Pour la non élection du président du gouvernement , là aussi on relèvera deux postures dans les déclarations faites par chacun des deux chefs de groupe : UC FLNKS et Nationaliste qui qualifie ce blocage comme enfantin de la part des partis de droite, et UNI qui parle d'un fait relevant de lots d'évènements classiques dans un contexte de décolonisation , la division des forces de droite. 

Dans une émission radio , un historien a attiré l'attention sur le fait qu'à l'heure où la calédonie est rendue, seul un parti , le PALIKA , reste fidèle à ce qui est prévu dans le calendrier de l'accord de Nouméa, le reste sont déjà partis sur autre chose : l'UC qui affirme qu'il n'y aura pas d'autres référendums après celui de 2018 , et à Droite on parle soit d'un troisième accord ( RUMP) , d'un état fédéral ( UCF) et d'une petite nation dans la grande nation  (CE) . Tout cela témoigne d'une nouvelle situation , avec un contexte qui a beaucoup évolué depuis. D'ailleurs certains observateurs de la vie politique , avancent le fait que malgré tout, 
Accepter la levée du drapeau kanak , une décision reprochée fortement au RUMP ( CP / naku press)


les mentalités ont changé avec cette évolution politique,  d'autres estiment que les conditions sont presque réunies pour dire au peuple calédonien qu'il faut maintenant s'imposer , et dire stop à ces jeux de passe passe qui déstabilisent la gestion des institutions et par voie de conséquence la vie tout simplement du pays .

Qui aura le mot ou la décision qui ramènera plus de sérénité dans la gestion des affaires du pays? 

Naku press : Mise en ligne le 05 janvier 2015



jeudi 1 janvier 2015

LES VŒUX DE Naku press




2014 s’en est allée avec ses lots d’évènements positifs pour le pays, mais aussi ceux plutôt négatifs pour les enjeux d’avenir du pays. Tout au long de l’année 2014  Naku press a essayé de contribuer à une certaine lecture de l’actualité politique , dans l’idée de mettre en lumière ce qui pourrait être la note positive pour faire avancer les choses.  Quand les contradictions viennent chauffer les ondes , les écrans ou les colonnes des médias écrits, il est toujours bon d’avoir le recul nécessaire pour revisiter l’évènement avec plus d’objectivité . C’est le pari de Naku press , convaincu de la pertinence des analyses faites après la « tornade » de l’instantané et de l’évènementiel.
Avec ces petits moyens , naku press continuera à voguer sur la toile , en essayant d’améliorer sa contribution à donner une autre lecture de l’actu avec un peu plus de recul.
Paysage de Tasmanie ( Mai 2010  Crédit photo  NP)
Bonne et heureuse année 2015 aux fidèles lecteurs de Kanaky , et ceux des autres pays du monde  ( France, Allemagne, Russie , Canada etc…) Merci pour vos nombreuses visites sur nos pages .. Espérons vous retrouver dans nos statistiques de cette nouvelle année . Naku press , la petite feuille de cocotier qui lève aussi son petit doigt , pour donner sa version des faits et parfois ses analyses !!!  

Naku press : Mise en ligne le 02 janvier 2015